home      béatrice boucher      consultations      conférences      articles      liens

bar



Une reine chez un astrologue

Un texte du 2ème siècle avant JC.

 

"Nectanébo tira au jour une tablette fort précieuse et d'un luxe royal, dont la parole ne peut exposer le fonctionnement ; elle était faite d'ivoire, d'ébène, d'or et d'argent, gravée de trois cercles concentriques, et portait sur le premier les décans, sur le deuxième les douze signes du zodiaque, et sur celui du centre, le soleil et la lune ; et il la posa sur le siège. Puis il ouvrit un coffret d'ivoire, lui-même fort petit, dont il tira en le vidant, les sept astres, ainsi que l'horoscope (l'Ascendant), et se mit à composer, à partir des huit métaux tirés des pierres, le ciel correspondant au moment, qu'il illumina, dans le petit cercle, en ajoutant autour du Soleil en pierre de cristal, la Lune en pierre de diamant, Arès en hématite, Hermès en émeraude, Zeus en pierre du ciel (jade), Aphrodite en saphir, Cronos en pierre à serpents, et l'horoscope en marbre blanc. Et il dit : " Indique-moi, reine, l'année, le mois, le jour et l'heure de ta naissance ".

Quand elle l'eut fait, Nectanébo calcule avec les jetons leurs naissances, à elle et à lui-même, pour voir leur concordance astrologique, et voyant que la disposition des astres se présentent bien, il dit : Que veux-tu apprendre, reine ?"

diamanthematitesmaragdjadesaphireserpentine


Ce texte unique en son genre qu'un spécialiste des textes anciens comme Maurice Meyer date du deuxième siècle après Jésus-Christ nous donne des renseignements très précieux sur la manière dont procèdent les astrologues grecs pour interpréter. L'astrologue interprète à l'aide d'une tablette précieuse car faite d'ivoire, d'ébène, d'or et d'argent. Sur cette tablette sont gravés trois cercles concentriques : les trente-six décans, les douze signes du zodiaque ; le Soleil et la Lune.

De même que certains astrologues utilisent de nos jours des feuilles préimprimées avec justement, entre autres, les signes du zodiaque et les décans les astrologues de l'antiquité utilise un support en ivoire. Et ils disposent sur ce support résistant huit pierres brillantes, chacune ayant ses caractéristiques bien particulières. Pour la Lune ils utilisent la pierre de diamant qui est la pierre la plus brillante et la plus dure de toutes, le plus souvent incolore. Pour Saturne la pierre serpentine qui guérit contre les morsures de serpent. L'astrologue tient compte de l'heure de la consultation puisqu'il est dit « la disposition des astres » se présentent bien. Donc ce jour-là pas de contre-indication pour donner une consultation.

Ce texte nous apporte une révélation capitale dans la mesure où il nous indique que les premières représentations du thème étaient circulaires, la représentation carrée n'étant apparue que plus tard à la période byzantine.
Extract uit ‘Le roman d'Alexandre' du Pseudo Callisthène; La Roue à livres publié dans "Les Belles Lettres" (1992) p. 151-152. Traduction G. Bonouré et B. Serret du pseudo-Callisthène.

Avec mes remerciements à Yves Lenoble, astrologue français.

 

bar